• slider-img1

29/04/2013

Assen SBK : Belle victoire de La Marra en Superstock 1000.

La belle victoire de Eddi La Marra devant Sylvain Barrier, Niccolo Canepa (tous en X-802R) et la 5ème place de Jeremy Guarnoni en Superstock 1000 atténuent l’amertume du week-end en Superbike. Un dimanche amer qui n’a pas permis à Marco Melandri de concourir dans la course 1 à cause d’une chaine cassée dans le tour de chauffe et un capteur défectueux dans la course 2 qui lui a accordé seulement une 8ème place. Pas mieux pour Carlos Checa (deux fois 10ème) et Ayrton Badovini, 13ème et 11ème encore aux prises avec une Panigale peu compétitive. Pour fermer le résultat du week-end, Camier de retour de blessure (9ème et 7ème), Michel Fabrizio (12ème et 9ème), Neukerchener (11ème et 12ème).
Prochaine course à Monza le 12/05/2013.

Les déclarations des pilotes :

Marco Melandri
« Ce fut un week-end terrible et, aujourd’hui, une journée extrêmement regrettable. Dans la course 1, je ne suis même pas parti, alors qu’en course 2, il semble qu’un capteur ait cessé de fonctionner ne permettant pas à la moto de travailler avec les bonnes stratégies. J’ai donc dû ralentir  pendant quelques tours pour comprendre ce qui se passait et quel était le problème. Une fois compris comment gérer la situation, j’ai repris mon rythme pour arriver à la fin de la course. Nous devons comprendre ce qui ne va pas et résoudre le problème, maintenant mon objectif et de retrouver le plaisir de faire de la moto, me battre pour le podium et gagner à nouveau des courses. »

Carlos Checa
« En fait, je pensais que je pouvais mieux faire aujourd’hui et porter  la moto à un niveau supérieur. Dans la première manche, l’arrière de la moto m’a donné quelques problèmes – nous avons fait des changements entre les deux manches et peut-être la moto s’est comportée légèrement mieux dans la seconde. Nous avons beaucoup de travail devant nous, mais cela ne nous fait pas peur. Je suis conscient du fait que c’est un défi et je ferai de mon mieux pour faire grandir la moto course après course. »

Ayrton Badovini
« La deuxième course s’est mieux passée que la première parce que je souffrais tellement. Je suis allé à la clinique mobile entre la première et la deuxième manche et ils m’ont beaucoup aidé avec une série de traitements qui m’ont permis de pousser un peu plus dans la seconde manche. La moto n’était pas mal mais il manque encore quelque chose pour être compétitive. Je n’étais pas à 100% évidemment et donc je suis content d’avoir terminé les deux courses car après ce m’est arrivé hier, je pensais que  ce serait encore plus difficile. »

Michel Fabrizio
« Dans la course 1, nous avons travaillé et remanié la moto pour obtenir le feeling « Australien ». Malheureusement, nous sommes encore loin des sensations que nous recherchons, même si effectivement nous avons la perception de certaines améliorations. Dans la course 2 c’était mieux. Les sensations positives sont en partie arrivées et nous avons obtenus  un meilleur placement entrant ainsi dans les 10. Il est clair que cela ne nous suffit pas parce que ce n’est pas notre objectif. Monza est la bonne piste pour notre Aprilia RSV4,  nous chercherons la rançon ».

Leon Camier
« Je suis très heureux compte tenu de la façon dont les choses sont allées ce week-end. Dans la course 1, prenant des risques, nous avons changé de manière radicale le set up du tour de chauffe, et puis nous avons changé ultérieurement pour la course 2, cette fois obtenant un feeling un peu plus près de mes exigences.  Je sentais que je pouvais garder le rythme des premiers et j’ai fait quelques beaux dépassements en course 2 où je me suis battu avec Jules. Je  suis frustré parce que nous avons perdu un peu de temps et en final j’ai du pratiquement rivaliser avec moi-même. Si j’avais été avec les premiers j’aurais pu faire un bon résultat. Dans l’ensemble je suis satisfait, même si à la fin des deux courses ma jambe et le corps ont été mis à rude épreuve. Je suis content d’avoir terminé les deux courses. »

  • logo1
  • logo2
  • logo3
  • logo4