• slider-img1

04/10/2011

Magny Cours SBK : Checa et le X-802 CHAMPIONS DU MONDE

Non pas qu’il y eu beaucoup de doutes, Carlos et son X-802 devaient juste gagner 3 points pour être champions, mais dans cette course, ils ont voulu une fois de plus prouver leur supériorité grâce à un doublé fantastique. Victoire en course 1 et victoire en course 2, une écrasante supériorité  qui a vu comme seul adversaire notre Marco Melandri (Nolan X-802) qui, libéré des pensées du marché, a exalté tout le public avec deux fantastiques places gagnées avec du punch,  détermination et dépassements à l’adrénaline. De même Marco réussi ainsi à s’attribuer mathématiquement, alors qu’il ne manque qu’un seul Grand Prix, la seconde place du classement final. Merci Carlos,  merci Marco et merci à tous ceux qui ont travaillé pour vous et avec vous pour cette immense satisfaction.

CARLOS CHECA
« Un jour parfait, le meilleur de ma carrière et de ma vie. Je remercie tout le monde, chaque personne qui m’a aidé durant ma carrière, du début jusqu’à aujourd’hui. Je tiens à remercier en particulier Genesio Bevilacqua, toute mon équipe et la Ducati. Je suis en train de vivre tant d’émotions et je dois admettre qu’il a été difficile de rester concentré durant les cinq derniers tours de la première course. Puis dans la seconde manche j’ai essayé d’être aussi rapide que possible et j’ai réussi à gagner une nouvelle fois. Maintenant nous pouvons nous détendre et profiter de ce moment inoubliable. »

MARCO MELANDRI
« Je suis vraiment heureux des deux podiums d’aujourd’hui. Course 1, elle a été très difficile, j’ai eu quelques problèmes sur l’avant et nous avons changé la fourche avant la course 2, mais cela n’a pas fait la différence que j’espérais. Au début, je n’avais pas un bon feeling avec la moto, mais à partir de la mi-course et après, je me sentais mieux et j’ai poussé tant que j’ai pu. Quand j’ai vu Eugene dans la petite épingle au dernier tour, j’ai réalisé que c’était ma seule chance de le dépasser. Mon objectif aujourd’hui était d’attaquer les coureurs devant moi et j’ai fait de mon mieux dans les deux courses. Je suis content des deux deuxièmes places conquises. »
Prochaine course à Portimao il 16/10.

MOTEGI MotoGP

Lorenzo (X-lite X-802) prend la deuxième place. Stoner (Nolan X-802) la troisième place. Même en MotoGP un week-end positif pour nos portes-drapeaux et s’il n’y avait pas eu le tout droit de Casey, parti de la Pole Position, alors qu’il était aux commandes, qui sait comment cela aurait fini……
Peut-être que nous nous sommes trop bien habitués. Contentons nous en.
A trois courses de la fin, Stoner en tête du classement avec 40 points d’avance sur Lorenzo. Prochaine course en Australie le 16 octobre.

JORGE LORENZO
« Je ne m’attendais pas à une course aussi étrange. Il est pratiquement arrivé de tout devant moi : Stoner a fait un hors piste, Dovizioso a été contraint de rouler de travers, je n’aurai jamais imaginé me retrouver, à un certain point, en lutte pour la victoire.  Mon rythme de course n’était pas mauvais, parfois je réussissais à rester avec Dani Pedrosa, mais aujourd’hui il était particulièrement inspiré. Quand il a commencé à réduire les temps au tour, là j’ai compris qu’il n’y avait plus la possibilité de se battre pour la victoire : je n’avais pas le rythme pour me la jouer. Gagner pour nous maintenant est presque impossible, mais il y a encore une petite chance. Je suis tout de même heureux de ce résultat, je dois remercier mon équipe et tous les fans qui ont assisté à la course aujourd’hui ».

CASEY STONER
« Tout allait bien en cette fin de semaine,  malheureusement il n’en a pas été ainsi en course. J’ai bien commencé, dans les premiers tours j’avais un très bon feeling avec la moto, à tel point que j’ai réussi à gagner un bel avantage. Dovizioso allait très bien avec les pneus tendres, mais je savais qu’avec notre choix  nous pouvions avoir quelque chose de plus dans les derniers tours,  même si dès le début j’avais un bon rythme. A un certain moment, en pleine ligne droite, j’ai perdu le contrôle  et j’ai même failli perdre les commandes du guidon. Dès que j’ai appuyé sur le levier du frein, rien n’a répondu : j’ai appuyé une seconde fois, à ce point j’ai failli capoté sur l’avant. J’ai eu la chance de rester en selle et de ne pas tomber dans l’excursion hors piste, mais pratiquement  à ce moment là notre course était finie. Dommage, vraiment, parce qu’aujourd’hui nous avions le potentiel pour gagner, mais la troisième place ce n’est pas si mal étant donné ce qui est arrivé. Maintenant, j’ai hâte d’aller à Philipp Island où  je donnerai le maximum : je suis en tête du classement, mais je veux gagner pour racheter ce résultat ».

  • logo1
  • logo2
  • logo3
  • logo4