• slider-img1

27/02/2012

Phillip Island, GP Australie SBK : Bien la première!

Enfin de retour sur piste, le Championnat du Monde Superbike a commencé et, pour nos porte-drapeaux cela a vraiment bien démarré. Dans la course 1, Marco Melandri (Nolan X-802) à la surprise générale avec une brillante remontée qui parti de la 13ème place au départ de la grille, finit seconde de la course (meilleur résultat jamais obtenu pour BMW). Dommage pour Carlos Checa (X-lite X-802) qui, avec une chute spectaculaire alors qu’il était aux commandes, a du abandonné l’espoir d’ouvrir le Championnat avec une victoire.
Excellente 6ème place pour Michel Fabrizio (X-lite X-802), et 14ème place pour David Salom (X-lite X-802).
Dans la course 2, cette fois Carlos ne se trompe pas et rachète l’erreur de la course 1 en gagnant pour la 21ème fois grâce à un rythme de course exceptionnel.  Sixième Marco Melandri, tandis que Fabrizio fait une chute sans conséquence.
Au classement Melandri prend la seconde place et Checa la quatrième place.
Prochain rendez-vous à Imola le premier Avril.

Carlos Checa :
« Dans la course 1, j’ai fait la plus mauvaise chute depuis que je cours sur la Ducati. J’étais sous pression et j’ai cherché à forcer un peu trop. Il est très difficile de trouver les limites exactes de la moto, de la piste et de moi-même. Aujourd’hui j’ai dépassé cette limite et je suis tombé. Mais l’équipe a fait un travail fantastique et a préparé une moto qui m’a permis de remporter la deuxième course. Dans la deuxième manche, j’ai commencé fort et quand j’ai vu que Max était sorti de la piste j’ai poussé au maximum pour prendre les devants et gagner la course. Biaggi a récupéré beaucoup, mais j’ai réussi à maintenir un bon rythme et j’ai ramené une victoire très important pour moi et pour l’équipe. »

Marco Melandri :
« Je ne m’y attendais pas. Celui de la course 1 a été un résultat par certains côtés inattendu. Nous avons rencontré plus de problèmes que prévu aux essais et durant les séances d’essais de pré-course, mais avec l’équipe nous avons réussi à trouver une solution. Dans la grille de départ je ne savais pas à quoi m’attendre étant donné que dans ces derniers mois nous n’avons jamais été en mesure de vérifier pleinement le potentiel de la moto sur la distance de la course : tout s’est bien passé, j’ai gardé un bon rythme qui m’a permis de me retrouver après quelques tours dans le groupe de tête. Il n’est jamais facile de passer ici à Phillip Island, alors j’ai attendu le bon moment avant de lancer l’attaque sur Sykes et Guintoli. Dans les derniers tours j’ai géré la seconde place rapportant ainsi 20 points importants, d’autant plus qu’il s’agit du meilleur résultat jamais enregistré en Superbike pour la BMW. Comme début de saison je ne pouvais pas m’attendre à mieux. Dans la course 2, cependant, avec les températures plus élevées nous avons dû lutter. Maintenant avec l’équipe nous allons chercher à comprendre le pourquoi dans le but de mieux utiliser la moto et les pneus dans ces conditions climatiques. »

Michel Fabrizio :
« A l’exception du départ, je suis très heureux de la première course. Par contre dans la deuxième course après le fait de ne pas être bien parti j’ai perdu l’avant dans le virage quatre. Sincèrement je ne sais pas ce qui a causé la chute. J’ai fait une ligne un peu différente que d’habitude,  mais la vitesse était la même. C’est vraiment dommage parce que je me sentais à l’aise sur la moto comme jamais auparavant. C’est la course. Nous allons essayer à nouveau à Imola. »

  • logo1
  • logo2
  • logo3
  • logo4