• slider-img1

24/09/2012

Portimao SBK : Dimanche amer.

Marco Melandri ne s’est rien fait de grave et c’est ce qui est le plus important et le plus positif de la journée. Certes, à cause de cette chute survenue au début de la course 1, il doit probablement dire adieu au rêve de gagner le mondial (-38,5 points de la tête du classement avec encore deux courses à disputer) mais sa saison a été assurément positive. Marco partait de la quatrième place en première ligne avec Carlos Checa, second temps ; il est bien parti, au virage 13 du premier tour, pour répondre à un dépassement de son rival Biaggi, malheureusement il toucha ce dernier et tomba, touché ensuite par la moto d’un concurrent qui le suivait. Se plaignant de douleurs au dos il est transporté à l’hôpital pour  des contrôles, les examens ont montré une contusion rénale sans conséquences autre que sur le moral. Allez Marco, nous sommes tous avec toi.
La course fut ensuite interrompue par la chute d’un autre concurrent à cause de l’huile sur la piste. La seconde partie de la course nous a montré  un Checa  à l’attaque  qui a tenté jusqu’au dernier moment, mais malheureusement  sans y réussir, de dépasser Sikes remportant toutefois une belle seconde place. Neuvième, dixième et onzième respectivement Badovini, Fabrizio et Camier.
A souligner en course deux, la cinquième place de Carlos Checa, la sixième place de Badovini et la huitième de Fabrizio. Dommage pour le retrait de Camier au huitième tour alors qu’il luttait pour le podium.
Au classement, Melandri à la troisième place et Checa à la quatrième.
La dernière course aura lieu à Magny-Cours le 7 octobre.

Voici les déclarations des pilotes (bikeracing.it)
 
MARCO MELANDRI – Nolan X-802
« Quand Max Biaggi m’a doublé, je maintenais ma trajectoire et je ne l’ai vraiment pas vu : j’ai juste entendu le bruit de quelqu’un qui a touché l’avant de ma moto, je suis tombé et là j’ai été touché dans le dos. J’étais très préoccupé parce que je me suis senti très, très mal. Par chance les examens ont exclus toutes complications et tout est OK. Maintenant grâce aux antidouleurs je me sens un peu mieux, mais pas vraiment très bien… »
Dans la soirée, le vice-champion du monde a ensuite posté sur Twitter (@MarcoMelandri33) : « J’ai pensé mille fois à cette courbe. Même maintenant je n’aurais pas su quoi faire pour ne pas tomber, Max je ne le voyais vraiment pas. J’ai eu peur pour les vertèbres et pour les organes internes après avoir reçu une moto dans le dos… Maintenant tout semble aller bien mais j’ai très mal. Au centre médical pendant qu’ils s’occupaient de moi, j’ai pu enlevé le gros coup de pression que j’ai eu. Merci à tous ceux qui étaient près de moi et à l’équipe, et merci à ma Manuela Raffaetà toujours près de moi ! »
 
CARLOS CHECA – X-lite X-802
« La seconde position c’est très positif, considérant la pluie et le fait que la course a été arrêtée. Elle a été difficile parce que Tom s’est très bien défendu dans la dernière phase et puis essayer de le dépasser aurait été très risqué. J’ai du bien gérer les pneus parce que l’asphalte continuait à s’assécher. En final, j’ai essayé d’améliorer mon rythme, et peut-être j’étais légèrement plus fort que Tom, mais il n’y avait pas de place pour le dépasser. Quoi qu’il en soit, nous sommes très heureux, je remercie toute mon équipe pour l’excellent travail qu’ils ont fait ce week-end ; c’est un très beau résultat. Dans la seconde manche j’étais là avec le groupe devant mais ensuite j’ai eu un problème et la moto n’allait plus bien. J’ai du désactiver le contrôle de traction ; ensuite je l’ai réactivé, peut-être a-t-il fait un reset et ensuite il s’est remis à fonctionner correctement. J’ai fait une belle remontée, en faisant beaucoup de dépassements – ce n’était pas facile avec la moto, je fatiguais beaucoup plus que lors des essais. Compte tenu de tout ce qui s’est passé, la cinquième place a été un bon placement. Nous pensons à la prochaine course, où je veux finir cette saison de la meilleure façon possible. »

  • logo1
  • logo2
  • logo3
  • logo4