• slider-img1

09/04/2012

Qatar MotoGP : Lorenzo gagne le premier Round. Stoner troisième.

Un grand Jorge Lorenzo (X-lite X-802) fausse touts les prévisions et, après la pole position de samedi, remporte également la première course de l’année et de l’ère de la 1000cc, en battant Stoner (Nolan X-802), qui finit troisième, juste sur le circuit australien le plus agréable.
Une course, donc,  pleine de satisfactions pour nos marques Nolan et X-lite ,  qui ont conquis le podium avec le toujours fiable et performant X-802.
Stoner, qui est parti très fort, semblait vouloir nous proposer un énième solo en tête conduisant la course sur  les 18 tours, mais tout à coup, un problème physique, peut-être une fatigue au niveau des brase l’obligea à ralentir le rythme sans être en mesure de résister aux attaques de Lorenzo et Pedrosa.
Victoire, donc, pour notre porte-drapeau X-lite, Jorge Lorenzo remporte sa 19ème course dans la catégorie majeure.
Prochaine course le 29 avril à Jerez.
JORGE LORENZO – 1er
« Quelle incroyable course ! Sur la piste, j’ai vraiment tout donné et cette victoire est arrivée parce que je n’ai jamais renoncé, j’ai continué à pousser et chercher à résister. Casey était vraiment  fort au début et a gagné une belle avance. Heureusement pour nous vers la fin il a ralenti son rythme alors que moi j’ai pu maintenir le mien et ainsi j’ai réussi à le dépasser. Je suis très reconnaissant à Yamaha parce que cet hiver ils ont fait un grand pas en avant sur la YZR-M1. »
CASSEY STONER – 3ème
«  Ce n’était vraiment pas de cette façon que nous voulions finir le week-end ici, après FP3  et les qualifications nous savions que la course serait difficile pour nous, mais finalement les problèmes ne sont pas arrivés d’où nous les attendions. La moto tournait bien, j’avais certainement  le meilleur lot et le rythme pour être devant ce qui a été très positif. Pourtant, j’ai souffert de douleurs très  fortes aux bras. Je pensais pouvoir résister,  mais tour après tour l’intensité à augmenter. Tant que j’ai pu j’ai essayé de faire de mon mieux  en essayant de garder une marge rassurante sur Lorenzo et Pedrosa, mais vers la fin je n’en pouvais plus. Dans ces conditions il était difficile de conduire : j’ai eu du mal à tenir le guidon avec force, les muscles de l’avant-bras n’ont pas supportés le stress d’une course aussi difficile. Pour cette raison, ce fut une course décevante, mais l’aspect technique a été très prometteur. »

  • logo1
  • logo2
  • logo3
  • logo4